manette

 

Plus le monde est connecté, plus les technologies sont interactives, plus la « gamification » s'impose aux entreprises pour conserver et développer la relation avec leurs clients. Cette métamorphose ouvre la porte à de nouvelles offres, de nouveaux acteurs dans le secteur du jeu, du divertissement, comme elle a révolutionné d’autres secteurs de la consommation (la mobilité, les médias, l’hébergement…).  

L’offre dans ce secteur tend à se fragmenter, la pression concurrentielle à s’intensifier et les modèles économiques sont bouleversés. Et, en parallèle, les attentes des consommateurs ont fortement évolué depuis le début des années 2000.

 

Exacerbation du focus prix

On voit de plus en plus se développer les jeux free-to-play (jeux gratuits avec possibilité d’achat de contenus supplémentaires), l'achat d’occasion de jeux vidéo reconditionnés, le loto en groupe (grille partagée), ou bien encore l'achat de jeux vidéo en offre groupée (cross-play : achat d’un jeu valable sur plusieurs plateformes de jeu).


Recherche de facilitation

L'achat de tickets de jeu dématérialisés ou encore de jeux vidéo dématérialisés (paiement via plateforme et téléchargement complet des jeux et de leurs mises à jour) se développe, au même titre que les plateforme de mise en relation directe de joueurs selon leurs goûts et préférences.


Défiance envers les experts, confiance envers ses pairs

La presse et les magasins spécialisés sont petit à petit délaissés face au développement de communautés de joueurs à travers le monde (consultation des avis, partage d’expériences de jeu).


L’usage supplante la propriété

Le développement des plateformes VOD, SVOD, de la location longue durée de plateformes et de jeux vidéo entre joueurs (via des sites Web spécialisés), et l'émergence du cloud gaming montrent bien une réelle évolution des usages.


Autonomisation des individus

Pour les entreprises du secteur, l’émergence de ces nouveaux modèles économiques (et notamment du free-to-play) bouleverse aujourd’hui la nature des relations avec les joueurs qui deviennent véritablement acteurs de leur expérience interactive (jeu social, financement participatif de jeux indépendants). Des attentes que les marques doivent prendre en compte dans la mise en place de leur stratégie.