noun 1562 moneybox

 

Prêts, financements, moyens de paiement, assurance-prévoyance, placements… tous ces métiers naguère préemptés par les banques et assureurs traditionnels sont aujourd’hui challengés. La transformation de la consommation a favorisé l’avènement d’acteurs utilisant à plein les possibilités d’Internet et du mobile, et cette tendance ne cesse de croître.

 

 

Exacerbation du focus prix

Avec le développement de la banque et de l’assurance en ligne, l'usage croissant des comparateurs de tarifs, l'utilisation des objets connectés permettant de cotiser uniquement pour ce que l’on ‘consomme’ (pay as you drive)... le secteur de la Banque-Finance-Assurance vit une véritabe révolution.


Recherche de facilitation

Le consommateur recherche toujours plus de simplicité dans les usages : réalisation des opérations courantes en ligne, souscription aux applications bancaires de suivi et gestion des comptes, développement des applications de déclaration de sinistres ou accidents… Les acteurs du secteur mettent aujourd'hui tout en oeuvre pour simplifier le parcours et l'expérience client.


Défiance envers les experts, confiance envers les pairs

On observe également une prise de distance des clients vis-à-vis des conseillers bancaires, avec notamment : le développement des plateformes de prêt entre particuliers, l'vènement des start-up de la finance (Fintechs)…


L’usage supplante la propriété

Enfin, ces acteurs doivent aussi d'adapter à de nouveaux usages : développement de la consommation collaborative, du co-voiturage, succès de AirBnB, transformation de la matière assurable.


Autonomisation des individus

Gestion autonome de son épargne, de ses placements, de ses contrats, recherche de sens dans les placements retenus, prêts en ligne, financement via le crowdfunding : l'individu veut de l'autonomie !

 

 

Vidéos

Les français et leur Banque