Michel AbitteboulStress et désengagement sont les conséquences logiques d’années de société industrielle basée sur le contrôle, l’obéissance et l’exécution. Mais aujourd’hui, face à un environnement Volatile, Interdépendant (que je préfère à Incertain), Complexe, Ambigu - voir VUCA - les compétences qui font la différence sont essentiellement des Soft Skills (voir rapport du World Economic Forum et du Boston Consulting Group). Pourtant, au lieu de mettre l’emphase sur le développement de ces compétences, les entreprises qui souhaitent améliorer l’engagement ou diminuer la pression vont souvent chercher des « QuickFix Solutions ». De fades outils décoratifs peu efficaces. Et le résultat n'est jamais là sur le long terme bien-sûr.

Car dans ce domaine, la règle est simple : la qualité de vie de vos employés dépend de la sincérité de l’introspection que vous souhaitez opérer dans l’organisation. 

La qualité de vie au travail devient l’une des préoccupations principales des RH et des managers car l’enjeu est multiple :

Les entreprises, en fonction de leur maturité, de leurs compétences, voire de leur sincérité abordent le sujet à plusieurs niveaux. Et le résultat est souvent corrélé à la profondeur de la réflexion :

Niveau débutant : Fruits frais et babyfoot 

[...] Lire la suite de l'article