Dans la rubrique...

LE PODCAST

logo INside 02

Le podcast OpinionWay dédié au management des organisations !

Newsletter INside

Recevez les notifications lors de la publication de nouveaux articles sur notre blog

Je comprends qu'en m'abonnant, je choisis explicitement de recevoir la newsletter et que je peux facilement et à tout moment me désabonner

logo cdbAlors que l'on s'interroge beaucoup sur le rapport des Français à leur espace de travail, force est de constater que 50% des salariés n'ont vu aucune évolution dans la qualité de leur environnement professionnel ces 5 dernières années, une proportion restée stable depuis 3 ans. Pire, ils sont 24% à considérer qu'elle s'est dégradée, un chiffre qui - s'il est en légère baisse (-5 pts en un an) - montre que cette question reste peu prise en compte par les entreprises.

La 3e édition du baromètre OpinionWay pour CD&B sur la relation entre les espaces de travail et le bien-être des salariés révèle que les salariés et les étudiants français sont plus ouverts au changement que ce que l’on voudrait faire croire.

Salariés et étudiants français sont curieux des évolutions des espaces de travail

Aujourd’hui, 69% (+8) des salariés français ont déjà entendu parler du coworking et 14% (-1) le pratiquent. En ce qui concerne le desk sharing, ils sont 40% (+7) à en avoir déjà entendu parler et la pratique, même s’il ne concerne encore qu’un nombre réduit d’entreprises, se développe. En effet, 36% des salariés français travaillent déjà sans bureau attitré, ce qui montre que certaines des composantes du desk sharing se généralisent. Et il ne s’agit pas d’un simple effet de mode : 85% des salariés pensent que le coworking est amené à se développer et 74% ont la même opinion au sujet du desk sharing.

Ces pratiques demandent un changement de paradigme managérial, pour évoluer vers plus d’autonomie et de collaboration. Un changement qui semble correspondre, au moins partiellement, aux vues de la prochaine génération de salariés, aujourd’hui étudiante, qui :

  • Privilégie les espaces partagés comme environnement de prédilection pour leur premier emploi (75% dont 28% pour l’open space) ;

[...] Lire la suite de l'article