LE PODCAST

logo INside 02

Le podcast OpinionWay dédié au management des organisations !

Newsletter INside

Recevez les notifications lors de la publication de nouveaux articles sur notre blog

Je comprends qu'en m'abonnant, je choisis explicitement de recevoir la newsletter et que je peux facilement et à tout moment me désabonner

Lucile CéciA quoi pensez-vous quand on vous parle de réseaux sociaux ? A l’évocation de ce mot, Facebook, Twitter, Instagram et autres réseaux envahiront votre esprit. Pourtant depuis maintenant quelques années, les entreprises développent elles aussi leur Réseau Social d’Entreprise (RSE). Véritable outil collaboratif, il permet une communication fluidifiée et plus « informelle », tout en restant dans le cadre professionnel, entre toutes les parties prenantes d’une entreprise. Le RSE est avant tout un lieu d’échange professionnel accessible aux collaborateurs d’une entreprise ou d’une organisation. Il constitue l’une des multiples options possibles pouvant faire partie de l’écosystème de communication interne en vue d’améliorer non seulement la qualité de l’information reçue, mais aussi l’expérience salariée.

Notre étude révèle que 19% des salariés français disposent d’un réseau social dans leur entreprise, et principalement ceux travaillant dans de grandes entreprises (32% dans les entreprise des plus de 5000 salariés).

Parmi les actifs disposant d’un RSE dans leur entreprise 10% déclarent y avoir recours une à plusieurs fois par semaine et un ¼ déclarent ne jamais y avoir recours. Est-ce beaucoup ? Peu ? Quelle en est la norme et une utilisation du RSE à 100% est-elle souhaitable ? Toujours est-il qu’en dépit d’un recours timide, les actifs disposant d’un RSE dans leur entreprise ont pourtant le sentiment de davantage contribuer à l’information (70% vs. 55% au total) et d’être mieux informés (74% vs. 65% au total). Les chiffres semblent donc pencher en faveur de l’intégration d’un RSE.

En dépit du fait qu’1 actif sur 2 ne trouve globalement pas d’intérêt à l’ajout d’un nouveau vecteur de communication interne à leur écosystème actuel, le réseau social d’entreprise apparait pourtant comme la première option envisageable pour prêt 1/3 d’entre eux (28%). De plus, les actifs ne disposant pas d’un RSE le placent en première position quand on leur demande les médias dont ils aimeraient bénéficier pour être mieux informés ou faciliter les échanges (36%) avant même l’intranet (30%). Même si la demande n’est pas clairement exprimée, le besoin semble être bien présent.

 

Graph 1

 

 

Graph 2

Et pourtant, depuis des années cet outil peine à se développer. Alors crainte d’investir ce créneau de la part des entreprises ? Ou manque de réel besoin d’ajouter un énième outil servant la communication interne ? Manque de confiance dans cet outil ?

 

A l’instar des réseaux sociaux, où les échanges sont plus réactifs et les contenus plus participatifs, l’intégration d’un réseau social à l’écosystème communicationnel de l’entreprise pourrait s’avérer payant. Le RSE peut être un outil à mi-chemin entre la communication « informelle » (bruits de couloir par exemple) et la communication totalement maitrisée et descendante (intranet, magazine interne etc.).

Mais comme toute démarche de communication interne, l’entreprise devra rassurer sur l’introduction d’un réseau social dans le dispositif actuel. Car le réseau social d’entreprise n’a pas tous les codes d’expression qu’un réseau social tel que Facebook. La parole reprend les codes édifiés et plus formels par l’entreprise, ce qui a pour conséquence de freiner l’utilisation de cet espace par les salariés, qui pourraient voir en cet outil participatif un espace de liberté partiel. Rassurer sur l’usage de cet outil devient alors essentiel pour toute entreprise voulant compléter son dispositif de communication interne avec un réseau social d’entreprise.

Lucile Céci
Chargée d'études

 

Etude réalisée du 26 au 29 janvier 2018 auprès de 1 014 salariés.

La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas au regard des critères d’âge, de sexe, de statut, de situation professionnelle, de secteur, de lieu d’habitation et de taille d’entreprise.

L'étude a été réalisée en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview).

Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : « Sondage INside - OpinionWay » et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.