LE PODCAST

logo INside 02

Le podcast OpinionWay dédié au management des organisations !

Newsletter INside

Recevez les notifications lors de la publication de nouveaux articles sur notre blog

Je comprends qu'en m'abonnant, je choisis explicitement de recevoir la newsletter et que je peux facilement et à tout moment me désabonner

Welcome INside !

inside

JosephQue reste-t-il des bonnes résolutions du jour de l’an une fois le mois de janvier passé ? Sans doute peu de choses. Mais cette coutume, qui consiste à prendre un ou plusieurs engagements, à l’occasion du passage à la nouvelle année, n’en reste pas moins un marqueur de l’époque et des priorités des français.
Pour cette raison et à l’occasion de l’enquête réalisée par OpinionWay du 11 au 15 janvier 2018*, nous avons souhaité demander aux salariés français quelle serait :
1/ la bonne résolution qu’ils aimeraient que leur entreprise prenne en ce début d’année 2018
2/ la bonne résolution qu’ils pourraient prendre eux-mêmes

 

Plus de bienveillance et de flexibilité dans le travail : les 2 bonnes résolutions attendues par les salariés français de la part des entreprises

Invités à choisir LA bonne résolution que pourrait prendre leur entreprise parmi une liste de propositions, les salariés français ont répondu pour 20% d’entre eux « Améliorer la convivialité et encourager la bienveillance ». Le fait que cette dimension éminemment relationnelle arrive en tête des souhaits des salariés n’est pas surprise, tant elle raisonne avec les attentes exprimées dans certaines de nos enquêtes. Dans le cadre d’une étude réalisée pour le Salon du Management en octobre de l’année dernière**, les managers que nous avions interrogés exprimaient déjà très fortement ce besoin d’un climat d’entraide et de bienveillance pour mieux exercer leurs fonctions. La clé du bonheur au travail serait-elle la bienveillance ? C’est en tout cas une notion qui a le vent en poupe en matière de management et qui semble faire écho aux attentes des salariés.

La 2ème bonne résolution que les salariés souhaiteraient voir mise en œuvre au sein de leur entreprise concerne la flexibilité dans le travail. Une attente plus particulièrement formulée par les femmes (22%) et par les trentenaires (25%). Un âge qui correspond à un moment de la vie où les salariés sont généralement parents d’enfants en bas âge et ont le plus besoin d’une certaine flexibilité pour concilier leurs impératifs professionnels et familiaux. L’assouplissement du recours au télétravail, prévu par la récente réforme du code du travail devrait répondre en partie à cette attente exprimée par les salariés français, à condition qu’elle soit effectivement mise en pratique au sein des entreprises. 

Autre résultat intéressant : si l’encouragement de l’innovation dans les modes de fonctionnement ne figure qu’au 4ème rang des bonnes résolutions attendues de la part des entreprises en 2018 (11%), elle occupe le 3ème rang pour les moins de 30 ans et le 2ème rang pour les cadres. Un signe de l’intérêt que portent ces deux populations à des modes de fonctionnement plus agiles et plus collaboratifs.

Chiffre 3

La recherche du bien être au cœur des bonnes résolutions des salariés pour l’année 2018

A titre personnel, les salariés ont avant tout pour bonne résolution de privilégier leur équilibre vie personnelle et professionnelle (20%). Une attente dont on aurait pu penser qu’elle soit l’exacte symétrie de la demande de flexibilité, mais qui semble relever d’une logique différente. Exprimée notamment par les salariés de 50 ans et plus (34%), elle témoigne davantage d’une volonté de rééquilibrage des temps de vie, au profit de la vie personnelle, plus que d’un besoin de flexibilité.

Autre bonne résolution de l’année 2018 : l’adoption d’un mode de vie plus sain (20%). Une aspiration au bien être qui correspond à une tendance de fond mais s’étend désormais au monde de l’entreprise comme tend à le montrer l’émergence de startup sur ce marché spécifique.  Les femmes y sont notamment particulièrement sensibles (22% vs 17% pour les hommes).

Deux autres résultats intéressants sont par ailleurs à souligner :

  • « Apprendre à déconnecter » arrive au 2ème rang des bonnes résolutions prises par les cadres (16% vs 12% en moyenne pour les salariés français), derrière la recherche d’un meilleur équilibre vie professionnelle vie privée (auquel la déconnexion est sans doute censée contribuer).
  • « Adopter un état d’esprit positif » arrive quasiment en tête des bonnes résolutions prises par les salariés de moins de 30 ans (19% vs 11% en moyenne pour les salariés français). Comme si les plus jeunes souhaitaient contribuer par la pensée positive au regain d’optimisme qui semble gagner le monde des entreprises.

Chiffre 4

Qu’ils tiennent au non leurs bonnes résolutions au cours de cette année, les salariés français se montrent en tout cas plutôt optimistes pour l'année 2018. En effet, 3/4 d'entre eux pensent que l'année en cours sera équivalente ou meilleure que 2017 (Cliquer ici pour accéder à l'étude).

Joseph Coviaux
Directeur adjoint du département Management

 

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1014 salariés français

** Enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1006 managers français travaillant dans des entreprises de 50 salariés et plus